Votre lecteur Flash n'est pas à jour et ne vous permettra pas de profiter pleinement de notre site.
Nous vous recommandons de le mettre à jour ici.
newsletter
Sopic > Médias > #6 / FOCUS
Le Grand Paris à l'heure d'un urbanisme de projet

L’heure est à une rivalité mondiale entre les villes. Pour attirer les entreprises, les talents et les investissements, celles-ci font face à de nouveaux défis auxquels elles doivent trouver des solutions innovantes. Leur objectif : exister au milieu de cette compétition féroce.

Parmi ces défis, l’urbanisation reste un phénomène puissant, irréversible et surtout l’un des plus importants de notre époque.

La notion même de « Ville » doit en effet être revue en acceptant le principe d’un changement d’échelle… au risque de perturber les habitudes et les intérêts locaux. Bien sûr, la métropole parisienne n’échappe pas à ce mouvement de fond. C’est pourquoi elle doit se donner les moyens d’inventer un urbanisme efficient.

De nouvelles logiques spatiales de l’économie ont changé le visage de l’Île-de-France. Les inégalités s’accroissent entre les aires urbaines et le reste du territoire mais également entre les populations. Les écarts de richesses entre habitants et entre communes restent grands et la construction de ce futur collectif continue de se heurter aux intérêts locaux.

Avant d’être un projet politique de reconfiguration du territoire, le fondement du Grand Paris est d’abord un projet de transports rapide et performant (Grand Paris Express). Trente minutes seulement sépareront alors la gare de Massy du centre de Paris. La réduction du temps de transports et la création des gares intermodales réduisent les distances et transforment la première couronne en arrondissement parisien. Le chantier a démarré et les premières gares seront opérationnelles dès 2020.

Face à ce bouleversement dont il est difficile d’imaginer l’impact sur la vie quotidienne des Franciliens, une nouvelle vision de l’aménagement métropolitain s’invente sous nos yeux. Un nouveau mode de création de la Ville est en marche, où les porteurs de projets et leurs idées sont plus importants que la planification :

• Réinventer Paris 1 et 2

• Réinventer la Seine

• Réinventer la métropole

Ces ambitions ont fait émerger des projets innovants et d’envergure. Elles ont aussi permis à de nouveaux acteurs d’exister en révélant une méthode qui offre à chacune des équipes la possibilité de proposer sa vision de la Ville de demain.

Au-delà d’un effet de mode, l’urbanisme de projet s’impose aujourd’hui comme un changement profond de la culture. Et s’il devenait la règle ?

^ haut de page

 
SOPIC Siège Social

5, cours Gambetta
65000 TARBES
T 05 62 44 23 23
F 05 62 34 26 99
sopic@sopic.fr

SOPIC NORD

494 avenue du Général de Gaulle
59910 BONDUES
T 03 28 33 72 70
F 03 28 33 72 71
sopic-nord@sopic.fr

Agence de Belfort
Centre d’affaires Techn’Hom 3
16 rue Becquerel
90000 BELFORT
T 03 28 33 72 70
F 03 28 33 72 71
sopic-nord@sopic.fr

SOPIC PARIS

11, rue Christophe Colomb
75008 PARIS
T 01 56 64 08 00
F 01 56 64 08 01
sopic-paris@sopic.fr

SOPIC OUEST

494, av. du Général de Gaulle
CS90091
59588 BONDUES Cedex
T 03 28 33 72 70
F 03 28 33 72 71
sopic-ouest@sopic.fr

SOPIC SUD-OUEST

5, cours Gambetta
65000 TARBES
T 05 62 44 23 23
F 05 62 44 23 22
sopic-sudouest@sopic.fr