Votre lecteur Flash n'est pas à jour et ne vous permettra pas de profiter pleinement de notre site.
Nous vous recommandons de le mettre à jour ici.
newsletter
Sopic > Médias > #1 / POINT DE VUE

Une idée pour relancer le logement

Mobiliser l’épargne privée des plus de 45 ans grâce à une exonération des droits de donation pour les parents qui aident leurs enfants à se loger, telle était la mesure choc préconisée pour relancer le logement. Le gouvernement l’a entendu.

Assurément discret, Michel Cousin, Pdg de Sopic, n’en est pas moins un visionnaire en matière de marché immobilier. Il y a déjà longtemps qu’il appelle de ses vœux une mesure choc pour relancer la construction de logements : faire appel à l’épargne privée des plus de 45 ans en autorisant, sur un temps limité, les donations exonérées de droits, dès lors qu’elles bénéficieraient aux enfants désireux d’acheter ou de faire construire un logement neuf.

Une mesure qui fait écho à celle proposée par Jacques Attali, économiste, écrivain et conseiller d’Etat honoraire, notamment dans deux rapports produits en 2008 et 2009.

Et il semblerait, que l’un et l’autre aient été entendus par le gouvernement puisque fin août dernier, Manuel Valls, Premier ministre, a annoncé des mesures allant en ce sens dans son plan de relance de la construction, complémentaire de celui déjà présenté en juin par Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité.

Parmi la série de mesures annoncées, un abattement exceptionnel de 100 000 euros pour les donations aux enfants et petits-enfants de logements neufs, à condition que l’acte soit réalisé au plus tard le 31 décembre 2016. Le même abattement exceptionnel est également prévu pour les donations de terrains réalisées jusqu’à fin 2015, à la condition que ces terrains soient ultérieurement construits. D’autres mesures fiscales ont été annoncées : alignement de la fiscalité des terrains à bâtir sur celle des biens bâtis (exonération au bout de 22 ans), abattement exceptionnel de 30 % de l’impôt sur le revenu et sur les prélèvements sociaux dès lors que la vente concerne un terrain à bâtir et qu’elle est conclue au plus tard le 31 décembre 2015, transformation du dispositif Duflot en dispositif Pinel...

Bref, toutes ces mesures pourraient bien relancer la construction, une nécessité pour faire face aux besoins. Selon une étude de Michel Mouillart, professeur d’économie à l’Université Paris Ouest qui conforte celle de la Fondation Abbé Pierre, il manquerait 800 000 logements. Or, sur un an (à fin août 2014), les mises en chantier s’établissent à 302 000 logements, une chiffre très éloigné de l’objectif de 500 000 logements par an promis par le Président de la République, François Hollande, dans son programme présidentiel.

^ haut de page

 
SOPIC Siège Social

5, cours Gambetta
65000 TARBES
T 05 62 44 23 23
F 05 62 34 26 99
sopic@sopic.fr

SOPIC NORD

494 avenue du Général de Gaulle
59910 BONDUES
T 03 28 33 72 70
F 03 28 33 72 71
sopic-nord@sopic.fr

Agence de Belfort
Centre d’affaires Techn’Hom 3
16 rue Becquerel
90000 BELFORT
T 03 28 33 72 70
F 03 28 33 72 71
sopic-nord@sopic.fr

SOPIC PARIS

11, rue Christophe Colomb
75008 PARIS
T 01 56 64 08 00
F 01 56 64 08 01
sopic-paris@sopic.fr

SOPIC OUEST

494, av. du Général de Gaulle
CS90091
59588 BONDUES Cedex
T 03 28 33 72 70
F 03 28 33 72 71
sopic-ouest@sopic.fr

SOPIC SUD-OUEST

5, cours Gambetta
65000 TARBES
T 05 62 44 23 23
F 05 62 44 23 22
sopic-sudouest@sopic.fr